Kendji Girac : une enquête pour tentative d’homicide volontaire ouverte

22/04/2024 • 22:10

Rebondissement dans l’affaire Kendji Girac. Le Parquet de Mont-de-Marsan vient d’ouvrir une enquête. Celle-ci est qualifiée de « tentative d’homicide volontaire ». Pour l’instant, Kendji n’a pas encore été officiellement entendu par les enquêteurs. Un bref témoignage oral aurait été recueilli entre le moment où il a été secouru par les sapeurs-pompiers et le moment où il a été hospitalisé. C’est dans cet échange qu’il aurait pu indiquer qu’il s’agissait « d’un accident domestique » lié à la manipulation d’une arme achetée dans une brocante.

Toutefois, les enquêteurs sont dubitatifs. Après avoir recueillis plusieurs témoignages sur place, des incohérences apparaissent. Le célèbre chanteur aurait pu être blessé en dehors du périmètre de l’aire des gens du voyage où il séjournait à proximité de Biscarrosse. De même, un pistolet a bien été retrouvé par les enquêteurs, suite à des indications de son entourage, mais sans le chargeur.

Kendji hors de danger

Pour l’heure, de nombreuses incertitudes et questions se posent sur les circonstances exactes de cette blessure par balle. Kendji sera entendu par les enquêteurs dès lors que son état de santé le permettra. L’opération chirurgicale s’est bien passé et il est hors de danger. Heureusement, la balle qui l’a blessé était ressortie rapidement. Sa convalescence devrait durer au moins 6 à 7 semaines.

Sa compagne a été entendue par les enquêteurs ce lundi dans le cadre de l’enquête et des prélèvements ont été effectués pour rechercher des traces de poudre (procédure classique, appliquée également à Kendji). D’autres auditions de témoins vont aussi avoir lieu dans les prochaines heures. Pour l’heure, la thèse de l’accident domestique ne semble pas être privilégiée par les enquêteurs, au vu des éléments communiqués par le Procureur de la République.

L’INFO en Occitanie en direct sur notre application

Ne ratez rien de l’actualité météo avec notre application mobile InfOccitanie disponible sur iOS ou Android ! Vous n’avez pas encore l’appli ? Téléchargement GRATUIT ICI 

Plus de fonctionnalités, moins de publicités !

Loïc Spadafora/InfOccitanie.