Gard : le Championnat de France Superbike se prépare à Lédenon

23/04/2024 • 15:03

À l’occasion de la seconde étape du Championnat de France Superbike, 200 pilotes poseront leurs bagages sur le Circuit de Lédenon les 27 et 28 avril prochains.

Cette 2ème manche est très attendue, et cette année encore plus suite à la rénovation de cette piste si particulière dont les virages à l’aveugle et le dénivelé en font de véritables montagnes russes. Pour le public gardois, c’est donc la promesse d’un spectacle intense, à l’image d’un Championnat qui s’est lancé de la plus belle des manières au Mans quelques semaines auparavant. La Fédération Française de Moto et le Moto Club de Lédenon accueillent donc les pilotes des 7 catégories toutes plus disputées les unes que les autres. Le Superbike, reconnu par beaucoup d’experts comme le championnat européen avec le plateau le plus relevé, réserve certainement un nouveau week-end emballant.

Gard : le Championnat de France Superbike se prépare à Lédenon. Crédit : Photopress, championnat Superbike France

Talents à l’affiche

La saison de Superbike a démarré sur les chapeaux de roues au Mans, présageant des bagarres intenses entre les pilotes sur le redoutable Circuit de Lédenon. Alan Techer (Honda Team CBO Racing France – Michelin), Kenny Foray (BMW Tecmas – Michelin), ou encore Mike Di Meglio (Honda Team CBO Racing France – Michelin) se sont particulièrement distingués en engageant des duels serrés et engrangeant d’ores et déjà de beaux points.

La suprématie acquise par Foray lors des deux dernières saisons est déjà menacée par bon nombre de pilotes à même de venir contester le Champion de France. Entre expérience et jeunesse, la concurrence peut donc entrer dans la danse et venir déstabiliser les cadors. À commencer par Mathieu Gines (Yamaha 41 Performance – Michelin), meilleur représentant de la marque aux trois diapasons et auteur d’un podium au Mans, ou encore Loïc Arbel (BMW Tecmas – Michelin), challenger promu dans la catégorie reine et déjà très rapide sur sa BMW du Team Tecmas.

Gard : le Championnat de France Superbike se prépare à Lédenon. Photo : Photopress, Championnat Superbike France

Des promesses dans toutes les catégories

Le Supersport 600 a lui aussi offert des débuts flamboyants aux passionnés de sports mécaniques. Cette catégorie désormais composée de machines dites Nouvelle Génération est un vivier de jeunes pilotes talentueux. Le couteau entre les dents, Corentin Pelorari (Honda – Michelin) et Enzo De la Vega (Yamaha – Pirelli) voudront aller chercher le leader provisoire Alexy Negrier (Yamaha – Michelin), double vainqueur sur ses terres sarthoises. En Nouvelle Génération, la probabilité de voir briller le local de l’étape Matthieu Gregorio (Ducati – Pirelli) est forte. D’autant que le gardois qui vise le titre, accuse un léger retard sur Guillaume Antiga (Ducati – Michelin) et Hugo De Cancellis (Ducati – Pirelli).

Dans la filière Génération Vitesse, les jeunes espoirs de la catégorie Objectif Grand Prix comme Florian Francois (BEON – Pirelli) et Mateo Berger (BEON – Pirelli) qui se tiennent eux à 2 points au classement provisoire en Pre-Moto 3 ou encore Louis Papelard (Honda – Pirelli) et Jessy ANDREO (Honda – Pirelli) en NSF 250. En Moto4 et Moto5 Adam TROJANOWSKI (BEON – Pirelli) et Arthur Dalard (Erdog – Pirelli) se présentent en solides leaders, mais parmi ces jeunes pousses, la progression peut-être fulgurante, alors gare à la concurrence !

Supersport 300

En Supersport 300 le classement général est déjà particulièrement resserré et le Championnat promet d’être une nouvelle fois palpitant. Matheo Baudelot (Yamaha – Pirelli), Rodrigo Nunes (Kawasaki – Pirelli) et Arthur Massy (Yamaha – Pirelli), qui occupent dans l’ordre les 3 premières places et ne se feront pas de cadeau à Lédenon. Enfin, le sinueux circuit gardois sera le terrain de jeu parfait pour les sidecaristes du Championnat de France. Les catégories F600 et F2 sont elles aussi bien partagées et nous réservent un spectacle de voltige d’exception. D’autres rendez-vous viendront ponctuer le week-end au travers d’un dispositif spécifiquement axé sur les réseaux sociaux via Facebook : fsbk , Youtube : ffmfsbk et Instagram : fsbk 

Linda Mansouri/InfOccitanie.